Une nuit à 3....

Publié le par Chris, blog-trottine

Couchés vers minuit hier soir, nous avons passé notre première nuit à 3. Notre charmante compagnie était celle, tenez-vous bien.... d'UNE scolopendre !! Oui, car contrairement à ce que nous avions écrit dans un précédent article, scolopendre est bien un nom féminin, alors qu'on a toujours tendance à l'employer au masculin. (Pour ceux qui ne savent pas à quoi ressemble une scolopendre, je vous mets un lien vers l'article "Mauvaise surprise")
Vous vous doutez bien que nous nous serions volontairement passés de cette intruse dans notre lit..... D'ailleurs comment y-est-elle rentrée malgré la protection de la moustiquaire ?
Toujours est-il que la vilaine bestiole était bel et bien là, et que ce sont 2 nuits blanches que j'ai passé à cause d'elle !

Tout d'abord, la nuit de samedi à dimanche, je suis réveillée à 2 heures du mat par une terrible douleur, comme si on m'avait planté quelque chose dans le corps. Je ne comprends pas ce qui se passe, j'ai mal, ça brûle, ça démange, je crie..... Désorientée, je me lève et fonce observer dans la salle de bain l'objet de cette douleur. Juste au dessus de la poitrine, je vois comme une grosse piqûre qui gonfe, c'est tout rouge.... Je comprends alors que, pour la première fois depuis bientôt 2 ans qu'on vit à Mayotte, je viens de me faire mordre par une scolopendre. J'approche de la morsure le bout incandescant d'une cigarette, car la chaleur est paraît-il, le seul moyen d'apaiser la douleur dûe à une morsure de scolopendre. Et j'attends que ça passe, mais qu'est-ce que ça fait mal..... Du coup, je n'arrive plus à trouver le sommeil et c'est une nuit blanche qui défile avec un bouquin pour me tenir compagnie.....

Le lendemain matin, Loïc, qui lui dormait comme un bébé, est très surpris d'entendre mon histoire, d'autant plus qu'il n'y a plus rien à l'endroit où je me suis fait mordre ! Plus rien : ce n'est plus enflé, plus la moindre trace de morsure, plus de rougeurs.... rien du tout ! Pour en avoir le coeur net, on fouille quand même le lit, mais là encore RIEN ! Loïc finit par conclure que ce n'était certainement pas une scolo, car sa morsure est, paraît-il, beaucoup plus douloureuse (ah bon ! c'est possible ça ??) et laisse des traces pendant plusieurs jours .....

Et nous voilà repartis dimanche soir pour une seconde nuit avec cet indésirable visiteur nocturne. L'histoire se répète : couchés depuis à peine 3 heures de temps (elle pourrait au moins nous laisser dormir un peu plus longtemps tout de même !!), je ressens de nouveau cette terrible douleur sur la hanche, mais cette fois, je l'identifie immédiatement ! Levée depuis à peine un quart d'heure, Loïc me rejoint et me dit qu'il a lui aussi senti quelque chose le "piquer". Ah quand même ! Je commençais à trouver ça trop injuste moi !! Enfin si, c'est quand même injuste, car lui ne trouve pas ça plus douloureux qu'une piqûre de moustique ! Les réactions sont en effet très différentes d'une personne à l'autre : certains gonflent et souffrent pendant plusieurs jours, d'autres ne ressentent pratiquement rien.
Nous voilà donc partis, en pleine nuit à la chasse au scolopendre..... Et c'était bien ça ! Loïc l'a finalement trouvée et massacrée sans ménagement ! Nous pouvons enfin dormir en toute tranquilité !

Enfin, nous restons quand même prudents, car, en pleine saison des pluies les scolopendres sont assez nombreuses. Hormis ce désagréable épisode, nous en tuons quasiment 1 par jour en ce moment dans notre maison ....

Commenter cet article

La Landaise 13/03/2008 13:28

Et dire qu'en métropole on râle pour une piqure de moustique....Bisous vous 2

les blog-trotters 13/03/2008 20:09

Si tu voyais mes jambes .... Elles sont criblées de piqûres de moustiques !! Une horreur !!Grosses bises à toi aussi.

severine et François 11/03/2008 10:24

Alors ça! C'est trop fort. Nous c'est cette nuit que l'on a dormi à trois. J'ai senti un gros truc me grimper sur la jambe en pleine nuit, j'ai réveillé Sev, on est sorti du lit et on a allumé la lumière. Et là on l'a vue, cette saloperie, qui cavalait dans le lit. Deux coups de chombo ont eu raison de cette bestiole. On n'a pas été piqué, on a eu de la chance, mais j'avoue qu'il est très dur de se rendormir après ça.Et puis pareil, on a une moustiquaire bien fermée, on ne sait pas par où elle est passée.Ce soir on va bien regarder partout!!!

les blog-trotters 11/03/2008 20:37

Ca alors !! Tu as eu bien de la chance de la sentir avant qu'elle ne morde l'un de vous ..... Je ne vous souhaite pas de connaître cette douleur !Nous c'est à coup de bombe anti-rampant que nous l'avons achevé. Ca marche pas mal aussi !Enfin, tu as beau bien vérifier avant de te coucher, la notre était tellement bien planquée, que, le premier soir, on ne l'a pas trouvée !Heureusement, SOS Insectes est passé aujourd'hui pour traiter la maison. On devrait pouvoir dormir tranquilles pendant quelques temps.Bonne nuit à vous aussi !

Regis 10/03/2008 23:15

Ouais, mais Loic, c'est les poils qui le protège. ;)

les blog-trotters 11/03/2008 20:26

Qu'à cela ne tienne alors ! Je vais me laisser (re)pousser les poils aux pattes moi aussi ..... Ca va être très sexy !!Voilà ce que c'est quand on fait des efforts pour vous séduire, messieurs ......