Tsoha

Publié le par Chris, blog trottine

La plage de Tsoha se situe à la sortie du village de M'Tzamboro. Un panneau indique l'endroit où se garer (sous un grand manguier), il faut ensuite descendre à pied le long d'un sentier plus ou moins bien entretenu selon les périodes (et très fortement déconseillé en cas de grosses pluie le jour même ou la veille, car ça devient très très très glissant !!). Il vous faudra environ 10 minutes de marche pour atteindre la plage, mais ATTENTION, qui dit descente à l'aller dit montée au retour !!!


Tsoha est la plage idéale pour se détendre en fin d'après-midi... après une longue et difficile journée de labeur ! Les cours finissant à 15 heures, le temps d'enfiler un maillot, de prendre une serviette et les indispensables palmes-masques-tubas.... et c'est parti.... à 15 heures 30, nous y sommes !!



Les cocotiers n'attendent que nous !!


Ici, comme à M'Tsanga Fanou, la tranquilité est garantie. En semaine, il est rare d'y croiser du monde ;le week-end en revanche, les mahorais aiment y organiser des voulés entre amis.


D'une manière générale, les plages du nord sont beaucoup moins fréquentées que celles du sud. Non pas qu'elles soient moins jolies, mais elles sont plus sauvages et moins faciles d'accès : toutes nécessitent de marcher, alors que la plupart des plages du sud sont directement accessibles en voiture.






Vue sur notre village Hamjago et sur le collège depuis Tsoha.


 

 
Un baobab trône fièrement au bout de la plage.

 

 

Des zébus passent et repassent en évitant soigneusement nos serviettes !!


Nous profitons généralement du calme de cette plage pour emmener Pepper, afin de le laisser courir librement. Et il se défoule !!


Et pour lui faire faire trempette .....
 


..... mais il sort assez vite de l'eau. Monsieur n'est pas un amateur de la baignade !





 
Cette belle plage ne sera malheureusement plus accessible à tous d'ici quelques temps. Des investisseurs italiens auraient en effet acheté tout le terrain (qui sont actuellement des champs de bananes, manioc, ananas....) allant de la plage à la route nationale, ce qui rendrait "privé" le sentier qui y mène. Leur projet est de construire un hôtel de luxe (5*).... Alors évidemment, des mahorais faisant un voulé et des zébus laissant leurs crottes sur le sable, ça ferait mauvais genre au milieu de touristes fortunés !!



Publié dans Les plages de Mayotte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article