Un bivouac éprouvant : 2° partie

Publié le par Lolo blog-trotter

    

La houle commence à bien secouer le bateau même si ses 7 mètres 40 nous permettent en prenant les grosses vagues de face de se sentir en sécurité. Le noir envahit le ciel. La visibilité est vraiment réduite. Nous ne voyons plus la côte mais distinguons vaguement le gros îlot où nous devons bivouaquer. Alors que la pluie se déchaîne, on repère sa direction sur la boussole du bateau. L'anarchique houle faiblit en intensité. Les vagues se drappent d'un aspect lisse. Surréaliste. La pluie, violente, s'écrase dans de multiples éclats. Malgré la violence de l'averse, je suis fasciné par le spectacle. C'est alors que notre grande tente, emballée dans du carton et ficelée sur le toit,  fait un virage à 180° : elle passe dessous le toit. Heureusement, elle est encore sommairement attachée. En catastrophe, nous réussisons à la déposer au milieu du bateau. Finalement, après avoir gardé notre cap grâce à la boussole, le ciel s'éclaircit et nous apercevons notre plage de bivouac : M'tsanga safari.

 

 



Avant de décharger le bateau, une petite plongée au large s'impose. Dans une mer sans visibilité, Toine dégomme un bébé perroquet. Avec sa grosse tête et sa peau épaisse, ce n'est pas avec ça que l'on va faire un carpaccio !!! Mais c'est son premier poisson, et la première fois, on a le droit.

L'arrivée va nous demander un peu d'organisation car nous sommes assez chargés. La houle s'est estompée, la pluie a disparu mais en bordure de plage, une série de déferlantes s'écrasent sur le sable.

 

Vous voulez en savoir plus ? A  demain, tout va s'emballer...

 

Commenter cet article

Maryse 08/02/2007 05:34

On attend la suite avec impatienced'autant que je connais les lieux. J'y suis allée passer une journée pendant mes vacances à Mayotte en novembre.Le "robinson" martiniquais est-il toujours là??
A bientôt
MARYSE
 

les blog-trotters 12/02/2007 15:18

Maryse,
J'espère que tu avais passé un meilleur week-end que nous sur l'îlot de M'tzamboro !
Quand au "robinson" martiniquais, il parait qu'il est toujours là, même si on ne l'a pas vu ......
A bientôt pour la suite ...