Un bivouac éprouvant : 13° partie

Publié le par Lolo blog-trotter

Nous apprenons Jeudi matin que les 2 moteurs sont sauvés. Depuis une semaine chaque bonne nouvelle est toujours suivie d'un coup du sort ! La mauvaise nouvelle nouvelle se fait un peu attendre mais arrive durant le week-end : comme le prévoyait la météo, la pluie est au rendez-vous ! Comme on le pressentait mercredi soir, après la rupture de la remorque, cette dernière n'est pas réparée et le bateau est toujours sur l'eau, attaché au ponton.

Alors que la pluie redouble d'intensité, je pense au bateau et imagine le pire : si le bateau se met à couler, il entraînera dans sa descente les bateaux auxquels il est accroché ! Fred a-t-il pris le temps de bâcher son navire pour éviter qu'il se remplisse d'eau ? Mais ce week-end la roue tourne. Dans la nuit de samedi à dimanche, la tempête bat son plein. Fred reste toute la nuit au côté de son bateau non baché comme on veille un veillard à l'agonie. Mais le destin fait que celui que l'on tenait pour mourrant se révèle plein de ressources et résiste sans difficulté aux assauts qui tombent du ciel. Le bateau semble sauvé et c'est bien là l'essentiel !

C'est alors que commence une nouvelle histoire au sein de cette aventure. Depuis quelques semaines, Christine et moi correspondons par mail avec Manue et Fabien, un couple qui habite du côté de Montpellier. Ils désirent venir s'installer à Mayotte mais ils débordent de questions. Rapidement une complicité se crée et nous prenons plaisir à leur répondre en s'appuyant sur notre propre expérience. Nous ne le savons pas encore, mais ils vont nous être d'une aide précieuse. Comment ? Pourquoi ?

 

Vous voulez en savoir plus ? A demain pour une leçon d'amitié...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article