Les bangas

Publié le par Chris, blog trottine

Le banga est une habitation traditionnelle fabriquée à l'adolescence par et pour les garçons. Entre 12 et 15 ans, les garçons sont dans l'obligation de quitter la maison familiale et de construire leur propre habitation, car les familles comptent en général de nombreux enfants et les maisons mahoraises ne comportant qu'une ou deux pièces, il n'est pas jugé convenable de laisser des frères et soeurs cohabiter dans une telle promiscuité. L'adolescent peut ainsi échapper à l'autorité parentale !

La construction d'un banga représente un tournant dans la vie du jeune homme, symbolisant son passage de l'enfance à l'âge adulte. Tous ses amis se réunissent et participent à sa réalisation.


undefined


Un banga traditionnel est exclusivement construit avec des matériaux naturels : l'ossature est en bois, les murs en torchis (mélange d'argile et d'herbes sèches) et le toit en feuilles de palmiers tréssées. Cependant, de nos jours, de plus en plus de bangas sont construits avec des feuilles de tôles ondulées, plus solides et plus faciles à poser.


undefined


Une fois terminé, certains garçons, s'ils ont les moyens d'acheter des peintures, décorent leur banga selon leur imagination, leur goût, leur talent .... En voici quelques-uns du village de M'Tzamboro :

undefined


undefined


undefined
Des propriétaires fiers de leur oeuvre, voulant poser devant leur banga avec ma copine Fred !


undefined
En voici un en tôles ondulées.


undefined


undefined

Le banga est un lieu de rencontres, on y dort, on regarde la télé, on y écoute de la musique. C'est aussi un moyen de séduction, on y invite les filles..... mais il y a toujours une fenêtre judicieusement placée, permettant la fuite de celle-ci en cas de visite imprévue !

undefined



Bon, mais rassurez-vous, ces jeunes garçons ne sont pas totalement livrés à eux-mêmes. Bien qu'ayant leur propre habitation, ils continuent à prendre leurs repas chez maman qui leur lave aussi leur linge ! Puis viendra le moment du mariage : le jeune quittera son banga pour aller vivre chez sa femme (car ici la maison appartient à la femme) et c'est Madame qui prendra le relais de la maman pour toutes ces tâches ménagères. Eh oui, il fait bon être un homme à Mayotte !!

Cette tradition des bangas est en voie de disparition à Mayotte, car l'habitation familiale traditionnelle (avec une seule et unique pièce) est progressivement remplacée par des constructions en béton et parpaings où les pièces et les étages se rajouent en fonction des finances et des naissances ..... Aussi vous trouverez partout dans l'île des maisons en dur qui sont constamment en travaux, jamais finies .....

 

Publié dans La vie à Mayotte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kaay 20/03/2008 22:01

Il faut d'ailleurs se dépécher de les prendre en photo, parce que dans quelques années, il n'y en aura plus, à l'allure ou ça va.
J'ai le dernier de ta note en photo, prise à l'entrée du village, si mes souvenirs sont bons.
Et un internaute me demande ou voir les plus beaux bangas..??  il me semble qu'à M'tsamboro- M'tsangamouji, ce soit le coin des bangas, non..??
 

les blog-trotters 21/03/2008 15:31



Bonjour Kaay,
Eh oui, je trouve ça très dommage que cette tradition des bangas disparaisse peu à peu. Certains ont été rasés près de chez nous et reconstruits, mais en tôles.... Ca a beaucoup moins de charme
!
C'est effectivement en brousse que l'on peut encore voir des bangas traditionnels : M'Tzamboro, M'Tsangadoua, Acoua, M'Tsangamouji ... il y en a aussi quelques uns à Dzoumougné. J'en ai aussi vu
des sympas dans le sud (à Moutsamoudou par exemple). Le problème c'est que très peu d'entre-eux sont visibles depuis la route. La plupart du temps, ils sont bien cachés, et si on ne le sait pas,
eh ben, on les râte !!
Bon week end à toi. Profite bien des jours fériés supplémentaires !!



Olivier de Montreal 20/03/2008 15:25

Air Canada? :)
 

les blog-trotters 21/03/2008 14:47



Eh oui, tu vois !! Apparament les jeunes mahorais rêvent de nouveaux horizons .... plus froids !!
Merci Olivier de ta visite sur notre blog, et à bientôt sur le tien.